Vous êtes ici : Accueil / Formations / Nos actions de formation proposées à distance / Sensibilisation aux conséquences du handicap moteur sur le parcours d'insertion

Sensibilisation aux conséquences du handicap moteur sur le parcours d'insertion

15 ans après la promulgation de la loi dite « Handicap » de 2005, les personnes qui vivent au quotidien avec une problématique de santé engendrant des situations de handicap moteur témoignent d’une nette amélioration de leurs conditions de vie. Ainsi, par exemple, l’accessibilité des lieux publics s’est considérablement améliorée, permettant à des personnes circulant en fauteuil roulant de quitter leur domicile et de participer à la vie sociale comme « tout le monde ».

Au travail, les employeurs témoignent aussi d’une amélioration dans leur capacité à envisager l’embauche de personnes présentant des difficultés motrices : l’abord du sujet lors des entretiens d’embauche ou dans le cadre du parcours professionnel est plus aisé et des solutions techniques existent et sont plus facilement mobilisables aujourd’hui.

 

Cependant, s’il est plus simple d’aborder le sujet du handicap moteur, notamment lorsqu’il est visible (fauteuil roulant, béquille, bras manquant ou limitation visible du mouvement), certaines conséquences motrices de déficience restent invisibles et difficiles à mesurer par un tiers.

Ainsi, douleur, fatigabilité, conséquences cognitives de problématique motrice ne sont que difficilement perceptibles lors d’une simple entrevue. Si les moyens de compensation matériels viennent facilement à l’esprit pour faciliter l’activité, les stratégies de compensation organisationnelles ou humaines sont souvent oubliées alors qu’elles ont toutes leur place dans la panoplie des réponses possibles.

 

D’autre part, l’amélioration des prises en charge de maladies (ex : Sclérose en Plaques, Cancer, Maladie de Parkinson, Fibromyalgie,…) conduit les personnes qui en souffrent à interroger un exercice professionnel qui était, jusqu’alors, inenvisageable du fait des conséquences de ces pathologies sur leurs performances. Ces personnes passent du statut de malade à celui de personne en situation de handicap du fait de particularité de fonctionnement en lien avec les conséquences chroniques de la maladie. Le retour à l’emploi et le maintien dans l’emploi deviennent depuis peu, des enjeux de santé publique car l’exercice professionnel participe au maintien des acquis et à la participation sociale (garder sa place dans une Société qui donne une place très importante au travail).

 

Ces constats justifient pleinement la poursuite des efforts de sensibilisation des professionnels qui accompagnent les personnes dans leur parcours d’orientation, de formation et d’accès à l’emploi.

Le contenu de cette action de formation vise à répondre à leurs besoins de terrain.

 

Objectifs de la formation

A la fin de la formation les participants seront en capacité de :

  1. définir la notion de « situation de handicap » en s’appuyant sur le modèle du Processus de Production du Handicap,
  2. définir ce qu’est le principe de la compensation du handicap,
  3. identifier les différentes dimensions du fonctionnement humain qui peuvent entraîner des situations de handicap moteur,
  4. définir ce qui caractérise les maladies invalidantes/chroniques,
  5. d’explorer avec la personne, ce qui peut faire handicap dans son parcours d’orientation, formation, accès à l’emploi et emploi,
  6. identifier les principales stratégies de compensation utilisables lorsque se manifeste une situation de handicap moteur en formation et/ou au travail,
  7. identifier les grands acteurs et dispositifs mobilisables dans le cadre de la compensation du handicap (MDPH, AGEFIPH, FIPHFP, Cap Emploi….) et les acteurs spécifiques de leur territoire.

 

Public cible :

Professionnels de l’accompagnement des publics en difficultés ou en processus de changement (conseillers d’insertion, conseillers en Mission Locale, travailleurs sociaux, formateurs, enseignants, conseillers en bilan, conseillers emploi, éducateurs, référents de parcours d’insertion et/ou d’orientation, intervenants sociaux, CESF, animateurs de dispositifs d’insertion, chargés de projet, responsable d’équipe dans le secteur de l’accompagnement, chargés d’accueil, responsable RH…).

 

Contenus

Travail d’exploration des représentations individuelles et collectives concernant le handicap moteur,

Le modèle du Processus de Production du Handicap,

Des repères sur des modalités de compensation possibles,

Des repères sur les principales origines des situations de handicap moteur et leurs conséquences dans la vie quotidienne, en situation d’apprentissage, en situation de travail,

Des repères sur les caractéristiques des maladies invalidantes et/ou évolutives,

Le réseau institutionnel et le réseau opérationnel dans l’accompagnement à l'insertion de personne en situation de handicap.

 

Nous consulter pour le déroulement pédagogique complet

Démarches, méthodes

Action de formation réalisée en distanciel (classe virtuelle avec des compléments en elearning).

Les modalités pédagogiques proposées sont :

- Une alternance de temps de classe virtuelle en grand groupe, en petits groupes et de temps de travail personnel,

- Des apports sous la forme d’exposés théoriques interactifs,

- Des activités pédagogiques de renforcement,

- Des présentations de situations concrètes de personnes accompagnées dans un parcours d’orientation, de formation, d’intégration en entreprise ou en maintien dans l’emploi,

- Un travail collaboratif sous la forme d’études de cas.

 

Temps de travail formatif : 10 heures

- Temps de classe virtuelle (en interaction avec le formateur) : 7 heures

- Temps de travail individuel ou en sous-groupe via la plateforme de e-learning avec tutorat : 3 heures

Les séquences pédagogiques sont organisées en 3 demies journées programmées en 3 jours.

 

Pré-requis professionnels : avoir une activité d'accompagnement de public en démarche de formation, d'orientation, d'accès à l'emploi ou de maintien dans l'emploi. Se questionner sur les besoins spécifiques ou non des personnes qui vivent avec une problématique de santé ayant des conséquences sur leurs activités motrices notamment.

Pré-requis techniques : chaque participant doit disposer d’un ordinateur équipé d’une webcam et d’un micro, et d’une connexion internet.

Pré-requis organisationnels : chaque participant doit pouvoir être pleinement disponible au cours des 10 heures de formation afin de profiter pleinement des activités pédagogiques (disposer d’un lieu isolé, calme, sans dérangement et être en mesure de mettre à distance les sollicitations parasites).

 

Prise en compte des besoins spécifiques :

L'équipe d'ALETHEIA Formation est soucieuse de tenir compte de vos besoins pour suivre nos actions de formation.

N'hésitez pas à nous en faire part pour que nous adaptions tout ce qui est possible ou pour que nous anticipions notre organisation au mieux.

Notre référent handicap est joignable : marine.danet@aletheia-formation.fr

 

Informations pratiques

Coût pédagogique de la formation en intra/inter :

1510 Euros de coût pédagogique pour la mise en œuvre de l’action de formation (ce coût inclut l’ingénierie pédagogique, l’animation des 10h de formation, le suivi administratif, la mise à disposition des ressources documentaires mises à jour via la plateforme de e-learning).

Forfait accès classe virtuelle et plateforme e-learning ALETHEIA Formation : 30€ par participant (chaque participant dispose d’un accès sans limite de temps à la plateforme de e-learning qui met à disposition une documentation mise à jour sur le sujet ainsi que la possibilité d’échange avec le formateur et les participants).

Soit un total de 1810 net de charge pour une session de 10 heures avec 10 participants

 

 

Coût pédagogique de la formation inscription individuelle :

400 Euros net de charge. Ce coût comprend l’ensemble des éléments décrits précédemment. La mise en œuvre de la session est soumise à un nombre minimum de 6 participants.

Sessions prévues

Une session est programmée les 30 esptembre, 1er octobre et 2 octobre de 14hh à 17h (horaires des classes virtuelles).

Date limite d'inscription le 23 septembre 2020.